7ème Symphonie de Beethoven | Ouvertures d'Egmont, Coriolan, Léonore III

7ème Symphonie de Beethoven | Ouvertures d'Egmont, Coriolan, Léonore III

Souvent négligées au profit des symphonies et considérées comme des pièces mineures à l’exception des plus célèbres, les ouvertures de Beethoven semblent lui avoir servi de laboratoire d’essai pour ses compositions futures. En effet, les exigences certainement moindres du public pour celles-ci que pour une symphonie lui permettent une plus grande liberté de création.
Rien n’est plus joyeux et optimiste dans toute l’œuvre de Beethoven que la 7ème Symphonie. Écrite quatre ans après la 6ème symphonie, la 7ème Symphonie sera créée en décembre 1813 à Vienne avec un énorme succès qui ira toujours croissant (le 2ème mouvement Allegretto sera intégralement bissé ! …)


A part le sublime second mouvement qui oscille entre chagrin poignant et douce consolation, l’œuvre est agile, athlétique, dynamique et plein de vivacité. Le rythme dans ses modalités les plus simples est la pierre angulaire de l’ensemble à l’origine de cette gaieté contagieuse, dionysiaque qui nous envahit, nous emmène vers les tourbillons les plus grisants de l’histoire de la musique et nous incitent à embrasser la vie sans réserve ! …


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement